La littérature niçoise donne de ses nouvelles

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La montre du Diable Bleu

parution d’un recueil de nouvelles bilingue français/niçois

C’est une activité littéraire soutenue que nous offre, en cette année 2012, le romancier niçois Christian MARIA. Son sixième polar historique, L’Avocat des Gueux, a reçu au mois de mars, en présence du Conseil Général de l’Ain, le prix Claude Favre de Vaugelas et La félonie des Grimaldi, édité au mois de juin de la même année, a été distingué par le Grand Prix du Monde Francophone lors de l’assemblée de l’Académie littéraire et poétique de Provence à Carnoux-en-Provence.

Mais c’est dans un autre registre qu’il retrouve la maison d’édition Baie des Anges : celui plus intimiste et plus régional d’un deuxième recueil de nouvelles bilingue d’Ici et d’Ailleurs où le texte en niçois mistralien traduit par le professeur Jean-Philippe FIGHIERA est présenté en regard du texte français.

La montre du Diable Bleu : le recueil retient comme titre celui de la première nouvelle où l’auteur présente les souvenirs de la guerre 1914-1918 laissés, durant son enfance niçoise, par son grand-père Valentin BESSI. La montre du Diable Bleu relate l’histoire au ras du terrain de ce chasseur alpin du 13ème bataillon qui a combattu dans la Somme, en Artois, dans les Vosges, au Chemin des Dames, sur le front italo-autrichien. L’auteur explique, au cœur de cet émouvant retour dans le temps, la façon dont une montre de guerre a sauvé la vie son grand-père maternel.

Après l’hommage rendu à ce combattant niçois, c’est dans le cœur de la modernité trépidante de la Côte d’Azur qu’il propose au lecteur de se plonger. La galéjade provençale est au bout de la plume dans Le Marathonien et dans 50% ; elle fait vivre, de façon amusante et réaliste le semi-marathon de Nice et les soldes au centre commercial de CAP3000.

Papa Larose, enfin, entraîne le lecteur vers l’Ailleurs. C’est au cœur de la culture mauricienne que Christian MARIA nous offre un voyage tendre et exotique à la recherche d’un père disparu trop tôt.

D’Aqui et d’Aià est le titre de cette collection de nouvelles chez Baie des Anges : un voyage dans l’espace et dans le temps, ici et ailleurs, pour mieux saisir ce que l’humain a d’universel. Une image extraite d’une aquarelle de Pierre Comba illustre le second volet de cette collection qui a débuté en mars 2011 par l’édition de Pascalinou.

L’auteur : Christian MARIA, professeur honoraire, est connu pour développer une série de romans historiques à travers le XVIe siècle. La Pala a reçu le prix de littérature des Traditions niçoises en 2004, Route Pagarine a reçu le prix  des Ecrins-Réné Desmaison en 2009, Le Testament de Canavesio a reçu le prix des Arts et Lettres de France en 2010. L’Avocat des Gueux a été récompensé par le prix Claude Favre de Vaugelas et La félonie des Grimaldi le Grand prix 2012 du Monde Francophone. Contacter l’auteur : maria.christian@wanadoo.fr -   06.59.45.93.89

Le site de l’auteur : www.christian-maria.fr

Le traducteur : Jean-Philppe FIGHIERA, membre de l’Academia nissarda, mestre d’obra du Félibrige, a fait une carrière de professeur d’histoire et de langue niçoise à Nice au lycée Les Eucalyptus et au lycée Masséna. Il a pris au cours de l’année 2012 la présidence de l’Escola de Bellanda.

La maison d’édition Baie des Anges : 8 chemin de la Lauvette, 06300 Nice - Tél/Fax : 04.97.07.06.06 www.baiedesanges-éditions.com

L’ouvrage paraîtra en décembre 2012 et les auteurs en feront

une présentation sous forme de lecture-conférence :

Le mardi 11 décembre à 17h à Nice

Salle du Conseil Général Laure Ecard

50 Boulevard Saint Roch – 06300

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>